Navigation :
>

Infos légales

Editeur du site
AMOS 42
Siège social : 19 rue Honoré Balzac 42000 SAINT-ETIENNE
Tél : +33(0)477 426 228
Service client : par courrier uniquement 19 rue Honoré Balzac 42000 Saint Etienne

Directeur de la publication
Marc PATAY
Isabelle LABBE-LAURENT

Crédits et partenaires
Site internet et concepteur de logiciel : DOING-SAINT ETIENNE
Crédits photos : Laurence Danière, Alliade Habitat, Bâtir et Loger, Cité Nouvelle, Gier Pilat Habitat, HMF, ICF, Loire Habitat, Métropole Habitat, NEOLIA, OPH Ondaine, OPH Firminy, Roanne Habitat, Toit Familial, Toit Forezien, IRA.
Les photos et illustrations mises à disposition par nos fournisseurs et partenaires sont reproduits avec leur autorisation et reste leur propriété intellectuelle. Elles ne peuvent être utilisées, reproduites ou modifiées qu’avec leur accord express préalable.

Hébergement
Site hébergé par le serveur de DOING

Données personnelle
Les informations personnelles collectées soit par les formulaires de contact et courriels soit par les cookies sont réservées à l’usage interne de notre société. En aucun cas elles ne seront communiquées à des tiers en vue d’exploitation commerciale ou de proposition de produits ou de services.
En application de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, les visiteurs bénéficient à tout moment d'un droit d'accès et de modification sur les données personnelles en s’adressant par courrier au service clients.

Droits à la propriété intellecteuelle
L’ensemble de l’édition de nos sites, les marques, logos, dessins, modèles et vidéos ainsi que le contenu infographique, à l’exception des droits détenus sur les visuels produits par nos fournisseurs et partenaires sont la propriété exclusive de AMOS42
Le ou les sites internet dans leurs contenus, leurs chartes graphiques, leurs arborescences, les utilitaires et logiciels développés spécifiques et tout signe distinctif sont protégés et ne peuvent être reproduits, modifiés ou contrefaits selon les dispositions du Code de la propriété intellectuelle. L’altération de cette propriété intellectuelle entraînerait des poursuites devant les juridictions compétentes en matière de violation de cette propriété.